Quelle partie du corps le vélo fait travailler ?

Le vélo fait travailler les muscles des jambes, des cuisses et du bas du dos. Les muscles des bras et du haut du dos sont également sollicités lorsque vous vous penchez en avant pour pédaler.

 

Le vélo fait-il seulement travailler les jambes et les fesses ?

Le vélo est un excellent exercice pour les jambes, les fesses.

Lorsque vous pédalez, ce sont les muscles de vos jambes au sens large qui travaillent pour la poussée. Vous pouvez travailler en sprint ou en endurance selon le type de parcours et de vitesse.

C’est également un excellent exercice cardiovasculaire, qui fait travailler votre coeur en endurance

Le vélo : un excellent exercice pour tout le corps

  • Le vélo fait travailler les jambes, les fesses et les muscles du bas du dos.
  • Le vélo fait aussi travailler les bras, les épaules et le haut du dos.
  • Le vélo fait travailler le cœur et les poumons.

Il y a de nombreux exercices que l’on peut faire pour entretenir son corps, mais le vélo est l’un des meilleurs. En effet, le vélo fait travailler de nombreuses parties du corps telles que les jambes, les cuisses, les fesses et les bras.

Ces muscles secondaires travaillent pour vous stabiliser lors de votre course, mais également lors des changements de position ou lorsque vous roulez en danseuse par exemple.

De plus, c’est un excellent exercice cardio-vasculaire qui permet de faire travailler le cœur et les poumons. De plus, quand vous faites du vélo, votre corps ne subit pas de chocs à la différence de la course à pied. IL peut donc être meilleur pour vos articulation.

Lisez aussi :  Comment fonctionne un vélo électrique ?

Quels sont les risques si lon fait trop de vélo ?

Les principaux risques liés à la pratique excessive du vélo sont:

  • les blessures au dos, aux genoux et aux chevilles
  • les douleurs musculaires et articulaires
  • les tendinites (notamment au genou)
  • les lésions nerveuses
  • les rougeurs et lirritation cutanée
  • et même lostéoporose

Les cyclistes peuvent également souffrir dune mauvaise posture et d’un manque d’équilibre et de coordination, ce qui peut provoquer des chutes ou des collisions avec dautres véhicules. De plus, le cycliste peut être exposé à des risques dintoxication au monoxyde de carbone, en cas dinhalation des gaz déchappement des autres véhicules.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *