Quelle est la différence entre la VMA et la VO2max en course à pied ?

VMA et VO2max constituent des indicateurs qui vous permettent de déterminer au préalable votre rythme lorsque vous faites du sport, notamment du running. Qu’il s’agisse de course de vitesse, d’un semi-marathon ou d’un marathon, ces outils vous permettent de connaître en avance votre capacité et de mieux vous préparer pour d’éventuelles compétitions. Quelle est la signification exacte de ces indicateurs et quelle différence existe-t-elle?

Que signifie VMA ?

VMA ou Vitesse maximale aérobie est l’allure de course attendue pour une consommation maximale d’oxygène. Elle n’est pas à confondre avec la vitesse la plus élevée que vous puissiez atteindre comme dans le cas de sprint. Cependant, quand vous courrez au-delà de cette cadence, vous serez confronté à des difficultés respiratoires. Ainsi, vous ne serez plus en mesure de continuer avec la même vitesse pendant plus de 10 secondes.

Votre VMA renseigne en réalité sur le rythme le plus élevé que vous pouvez maintenir sur une certaine période (6 minutes au moins) sans être trop essoufflé. Il s’agit donc un indicateur de performance dans les sports d’endurance, surtout en matière de course à pied. On l’utilise également pour déterminer la performance des cyclistes et des skieurs de fond. Les professionnels de rugby et de football s’en servent pour détecter les joueurs ayant un fort potentiel.

VO2max : de quoi s’agit-il ?

Le VO2max est le volume maximal d’oxygène qu’un coureur consomme pour atteindre son VMA. De façon plus explicite, VO2max désigne le débit maximal de dioxygène qu’un sujet consomme lorsqu’il développe sa meilleure performance pendant au moins 6 minutes.

Lisez aussi :  Quelle chaussure choisir pour courir un marathon ?

Il s’exprime en mL/min. Cependant, comme les performances en sport tiennent en général compte du poids, l’on divise le VO2max par le poids du sujet. Ainsi, vous pouvez le voir exprimé en mL/min/kg.

Pour ce qui concerne son utilité, VO2max vous permet d’évaluer votre performance. Il s’agit donc d’une donnée qui vous situe par rapport à vos objectifs. En conséquence, vous serez à même de bien choisir vos compétitions.

La connaissance de votre VO2max vous permet également de cibler vos entraînements car il sert à évaluer l’impact de l’entraînement sur les performances afin de mieux l’ajuster. Vous pourrez sur cette base construire un plan d’entraînement sur mesure et le faire évoluer en fonction de vos progrès.

Différence entre VMA et VO2max

De ce qui précède, l’on comprend que la VMA et le VO2max sont deux indicateurs de performance dans les sports d’endurance. Bien qu’ils servent l’un comme l’autre à connaître la capacité et la puissance cardiovasculaire, il convient de souligner quelques points de divergence :

  • la VMA renseigne sur la vitesse du sujet (exprimée en km/heure)
  • le VO2max indique la consommation d’oxygène (exprimé en mL/minute)
  • la VMA priorise la performance que le sujet est capable d’atteindre et de maintenir
  • le VO2max s’intéresse plus à l’activité cardiaque
  • la VMA se détermine en tenant compte de la distance et du temps
  • le VO2max se base sur le temps et le volume du dioxygène consommé.

La VMA et le VO2 sont des mesures intimement liées. Ils visent tous deux le même objectif : permettre aux athlètes de déterminer leur capacité actuelle afin d’optimiser leurs performances. Leur connaissance est indispensable pour les professionnels qui ambitionnent de progresser.

Lisez aussi :  Combien de kilomètres faut-il courir par semaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *